mardi 3 mars 2015

Un autre rythme...

Depuis quelques temps, nous avons pris un nouveau rythme. Petite Heaven a enfin décidé de se coucher un peu plus tôt. Du coup, nos soirées sont avancées, ce qui nous permet de nous lever plus tôt aussi. Ce qui ne l'empêche de dormir tard le matin! Nous avons donc permuté nos leçons de l'après midi au matin, ce qui plait beaucoup aux enfants. L'après midi reste plus léger et nos cours plus ludiques. Nos longues journées nous paraissent donc moins longues, même si nous travaillons autant de temps. Cette impression de légèreté est bien agréable. Il faut dire que la lumière qui émane de notre nouvelle salle de classe aide également à nous sentir mieux. La reprise a donc été vécu comme un vrai plaisir. 


Il est vrai que nous avons souvent bougé, changé nos cases horaires, essayé de nouvelles choses, jonglé entre les matières différemment. C'est un des avantages de l'instruction à la maison. Nous nous adaptons aussi à l'âge de nos petits et grands. Je constate qu'ici, c'est plus d'autonomie qu'avant. Les enfants ont été forcé de constater que tout change avec notre petite au milieu et avec nous. Le matin est donc consacré aux leçons et aux explications qui nécessitent "du calme. L'après midi, Heaven va, vient, joue, dessine, peint, et si je suis un peu "coincée", Fanny me dépanne gentiment. 


Aujourd'hui, nous avons commencé une leçon sur un thème qui me tient particulièrement à cœur: L'esclavage. Je sais que Nathan est souvent réfractaire à ces périodes douloureuses et particulièrement inhumaines. Je ne le force jamais, mais là, j'ai tenu à ce qu'il regarde avec nous le film "12 years a slave", qui retrace la véritable histoire d'un homme libre, enlevé, séquestré et vendu comme esclave. Finalement, Nathan qui ne m'a pas caché être mal à l'aise avec la dureté de ces événements , m'a confirmé avoir aimé ce film et compris l'utilité de le visionner pour "connaître" l'histoire de ces femmes et de ces hommes qui ont tant souffert. Pour le reste de la leçon, il verra si il continue avec nous. En ce qui concerne mes choix pour Heaven, ils ne sont pas encore définis mais je pense que tout va se faire naturellement, sans pression, sans en avoir l'air. Nous lui mimons déjà l'alphabet qu'elle répète en chantonnant avec son grand sourire. Je pense donc suivre ce chemin, tout en douceur, mine de rien, en l'amenant à apprendre en s'amusant, mais surtout en aimant le faire. Je voudrai attiser sa curiosité, son envie et qu'elle soit heureuse de le faire. Tout est dans l'organisation. Pour se sentir moins oppressée, il me faut tout prévoir, menus, journées de travail, activités diverses. Je dois reconnaître que lorsque tout est planifié, je me sens plus tranquille!




5 commentaires:

  1. L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ;)

    RépondreSupprimer
  2. Entièrement d'accord! Quand tout est planifié, c'est beaucoup plus facile .... Surtout qu'il y a toujours des imprévus de toutes sortes avec une famille nombreuse!
    Aujourd'hui Huques est malade... Repos pour lui...
    Je vous souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon repos à lui et beaucoup de câlins!

      Supprimer
  3. L'esclavage me tient énormément à coeur aussi ! Je garde un grand souvenir du musée Schoelcher à Pointe à Pitre et une très touchante journée passée sur l'île de Gorée au large du Sénégal...
    J'ai commencé à en parler avec les enfants et compte les emmener un jour au mémorial de Nantes puisque nous ne sommes pas loin.

    Et je te rejoins : en IEF avec plusieurs enfants, il vaut mieux être organisée !!! Ici le rythme des cours est un peu difficile à reprendre à la rentrée scolaire puis petit à petit il reprend son équilibre avec les horaires d'hiver !
    Je prévois toujours de clore le gros du programme des mâtières principales pour l'arrivée du printemps, nous pouvons ainsi profiter des beaux jours pour faire plus d'informels, de sorties, etc...

    RépondreSupprimer