jeudi 29 août 2013

Grèce, les premiers jeux olympiques...

Cet après midi, nous avons fait un nouvelle leçon sur la Grèce. J’essaie toujours de regrouper les enfants, quel que soit leur niveau pour les leçons d’histoire. Il n’y a que Nathan qui ne participera pas aux leçons concernant la seconde guerre mondiale, si il ne le souhaite pas. Il est encore petit, il aura donc tout le temps de faire cela en temps et en heure. Les plus grands sont toujours ravis de revoir la Grèce, je tente donc de renouveler mes choix afin qu’ils ne soient pas lassés.
052
Pour télécharger la fiche sur les premiers jeux olympiques, c’est ICI.
JJJJJJJJJJJfiche premier jeux olympiques
Les jeux olympiques viennent d’une ancienne légende grecque. On raconte qu’à Olympie, Zeus aurait combattu son propre père Cronos afin d’obtenir la domination du monde. Victorieux, il serait alors devenu le maître de l’olympe. Il décida donc d’organiser une grande fête. Lors de ces réjouissances, il demanda aux dieux de rivaliser entre eux en se combattant. Dès les premiers jours, Apollon réussit à battre, à la course Hermès, le messager aux pieds ailés. Il l’emporta également, aux poings, sur Arès, qui était, rappelons le, le dieu de la guerre.
055
Une statue colossale, de Zeus, trônait en haut du terrain de sport. Les épreuves duraient quatre jours. Les deux premiers jours étaient consacrés aux jeunes, âgés de 12 à 18 ans. Ces derniers s’affrontaient à la course et à la lutte. Les adultes ne se combattaient qu’à partir du troisième jour. La course à pied comprenait une épreuve de vitesse et une épreuve de fond. le Pancrace mélangeant lutte et boxe, opposait les rivaux deux par deux. Les adversaires avaient pour se protéger des casques, sauf à Olympie où cette tradition était interdite. Malgré la violence de ce sport, il était également interdit de mordre ou d’éborgner son rival.
054
Le quatrième jour était consacré au Pentathlon qui comportait cinq épreuves: Le saut, la course, le disque, le javelot et la lutte. Parallèlement à ces épreuves, se déroulaient des courses de char dans l’hippodrome. Les participants emboutissaient leurs rivaux et n’avaient que peu de conscience.
051
Les vainqueurs se voyaient remettre comme prix ultime, une couronne d’oliviers qui symbolisait l’honneur et la renommée. Il faut savoir que les athlètes s’entraînaient rudement pendant dix mois avant de participer aux jeux. Le gagnant était accompagné en grande pompe jusqu’à l’intérieur de la ville puis suivait un grand festin jusque tard dans la nuit.
Parallèlement aux jeux olympiques d’Olympie, on trouvait des jeux Isthmiques à Corinthe, des jeux Pythiques à Delphes et des jeux Néméens dans le Péloponnèse. On sait que dès 776 avant J.C, ont eu lieu des jeux tous les 4 ans.
043

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire