lundi 7 décembre 2015

Le destin de Diane Fossey, grande éthologue au pays des gorilles

Cela faisait très longtemps que je rêvais de revoir le film qui relate la vie de Diane Fossey, femme extraordinaire, qui donna tout son temps pour la passion qu'elle avait pour les gorilles. "Gorilles dans la brume", excellent témoignage cinématographique, part en réalité des écrits même de Diane Fossey. Je pense que les films que j'affectionne le plus, sont ceux qui retracent la véritable histoire des gens. C'est toujours passionnant d'être au plus près de la réalité.



Pour télécharger la fiche de Diane Fossey, c'est ICI.


Notre leçon a porté, bien entendu, sur sa vie, mais aussi sur ses découvertes suite aux recherches qu'elle eût fait sur les grands singes. Et sans être féministe à tout prix, parler des grandes femmes qui ont fait évoluer notre monde me paraît également plus qu'intéressant. Le destin tragique de Diane l'a conduit à une fin terrible. Cette femme de poigne aura, malgré tout, trouvé sa place dans l'histoire de par sa générosité et son courage extrême.


Enfant, la jeune Diane aura du mal à trouver sa place auprès de son beau père, après le divorce de ses parents. Celle ci, timide et réservée est déjà très attachée à son petit animal qui tourne en rond dans sa chambre. Son poisson rouge est le premier qui retiendra son attention. Après s'être plus ou moins intéressée à la comptabilité, elle se penchera vers des études vétérinaires. Malheureusement, trop faible en physique et en chimie, elle abandonnera. Néanmoins, persuadée que sa vie ne peut se faire qu'autour des animaux, elle gardera ce projet secret dans son esprit. Titulaire d'un  diplôme d’ergothérapie, elle entre dans un hôpital. 


C'est là qu'elle fait la connaissance d'une secrétaire qui lui propose de partir avec elle en voyage au Kenya. Diane refuse, attristée, par manque de moyens. Elle finira par emprunter une belle somme d'argent afin de financer le voyage en Afrique, qu'elle rêve d'entreprendre depuis si longtemps. Plus tard, elle obtient un diplôme en zoologie. Elle finit par s'installer au Rwanda. Elle y crée d'ailleurs, en 1967, le  Karisoke Research Center, dans les montagnes Virunga.


Le 27 décembre 1985, son corps inanimé est découvert dans sa hutte. Son crâne a été fendu en deux par six coups de machette. Cette dernière lui servait de décoration. Son assassin est toujours inconnu à ce jour...
Elle était surnommée :Nyiramacibiri, qui signifie "sorcière". Rappelons qu'elle était au plus près des gorilles, leur caressant le visage et les embrassant.
L'installation de son centre a été plusieurs fois détruit et ce pendant le massacre du Rawanda. Il a été depuis transformé en musée.







6 commentaires:

  1. Quelle coincidence !! Ma petite de 4 ans est tombée en admiration en regardant un nouveau livre à la médiathèque sur les grands singes(si je le retrouve je te donnerai le titre !)... Il était magnifique (nous l'avons évidemment feuilletté ensemble !) Bon, comme c'était un bouquin du rayon adultes, elle n'a pas eu le droit de l'emprunter... La bibliothècaire l'a donc orienté vers un livre pour enfants (aux éditions Seuil) et c'est comme ça que l'on a découvert Claudine André, qui elle, a consacré sa vie aux Bonobos...
    Nous en reparlons d'ailleurs cet après-midi et j'ai évoqué aussi avec les enfants : Jane Goodall (pour les chimpanzés),Diane Fossey et Biruté Galdikas (pour les orangs-outans).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette! Dommage pour le livre, tu pourrais peut être l'emprunter pour elle? oui, c'est un sujet passionnant!Tu m'en diras plus alors, je compte sur toi! Bises!

      Supprimer
  2. Ah, Diane FOSSEY, une de mes héroïnes de jeunesse, j'ai lu son livre des dizaines de fois... Et dire que je n'en ai jamais parlé aux enfants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas alors y remédier!!:) Oh, c'est une bonne idée son bouquin, je vais le lire sur ton conseil!

      Supprimer
  3. Alors c'est "le peuple singe" de Gérard VIENNE aux éditions Montparnasse. Il parle de 22 espèces, dont les grands singes évidement... Et en fait c'est aussi un documentaire : http://www.filmsdocumentaires.com/films/2961-le-peuple-singe

    Bonne découverte à vous tous...!

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!! Je vais regarder ça!!! Bises!!!

      Supprimer