vendredi 6 mars 2015

La guerre de sécession, the Civil War...

Notre leçon sur l'esclavage et la guerre de sécession se poursuit. J'ai demandé aux enfants de me faire un résumé de la vie d'Abraham Lincoln, car nous allons l'étudier la semaine prochaine, de plus près, en "grand personnage". Ils ont également fait un tableau avec, d'un coté le nord, de l'autre le sud, notant les opinions contraires, le président, les hommes de commandement ainsi que les grandes batailles victorieuses de chacun. La guerre de sécession appelée Civil War, est une guerre qui dura 4 années de 1861 à 1865. Elle occasionnera plus de 600 000 morts sur les champs de bataille, dans les hôpitaux et dans les camps de prisonniers. Les dépenses furent énormes, 8 milliards de dollars de l'époque.  


Voici un court résumé:

Cette guerre a conduit à la ruine économique du sud, qui, comme nous l'avons dit plus tôt tenait "grâce" à sa main d'oeuvre d'esclaves. Au nord, c'était l'Union, les yankees. Au sud, c'était les confédérés, les sudistes. Le grand tournant viendra lorsque Lincoln deviendra président. Il n'a pas encore pris ses fonctions que les représentants de Caroline du Sud décident de quitter le congrès et de faire sécession, en 1861. D'autres suivent, en tout 11 états: La Géorgie, l'Alabama, la Floride, Le Mississippi, la Louisiane, le Texas, la Virginie, l'Arkansas, la Caroline du Nord, et le Tennessee. 



Ils forment alors ensemble la confédération des Etats Unis d'Amérique. Lincoln, de son coté, décide de refaire l'Unité. Les confédérés ordonne à l'Union de se rendre. Les soldats basés en Caroline du Sud, dans le fort Sumter, s'y opposent formellement. Les sudistes, sous la présidence de Jefferson Davis, attaquent le fort. Lincoln dépêche l'armée de l'Union. C'est le début de la guerre, nous sommes le 12 avril 1861. 



Les forces sont inégales. Le sud avec ses 9 millions d'habitants, dont 4 millions d'esclaves aura bien du mal face au nord avec ses 22 millions d'habitants. Malgré tout, le sud remporte quelques succès, avec, à sa tête, un stratège de haute valeur, le général Lee. Le nord, est quant à lui, commandé par Ulysses Grant, qui gagne Vicksburg, Gettysburg puis Richmond, la capitale du Sud. Cela signe la fin de la guerre avec la réédition de Lee.


Le 1 janvier 1863, Lincoln signe la proclamation d'émancipation, qui libère les esclaves du sud. C'est là, que la France et l'Angleterre, hésitants auparavant, se rallient au nord. Le 9 avril 1865, Lee décide de capituler à Appomatox, conduit par son célèbre cheval Traveller.


Cinq jours après la fin de la guerre, Lincoln est sauvagement assassiné au théâtre, alors qu'il regardait la pièce "Our Américan Cousin", par un sudiste fanatique du nom de John Wilkes Booth, Le jeune médecin qui s'occupa d'extraire la balle de la tête du président raconte avec émotion son intervention, la rencontre avec l'épouse d'un président admiré, mais aussi l'impuissance des médecins ne sachant quoi faire de plus. En effet, Lincoln ne mourut que le lendemain matin après une longue nuit sans reprendre conscience. 


Nous retrouverons Lincoln, et sa vie en détail la semaine prochaine.







2 commentaires:

  1. Super sujet et les dessins des enfants merveilleux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le sujet les intéresse beaucoup!

      Supprimer